Comportements /

[<< 1 , 2 >>]

Comportements par Robin DREVET, le 27.11.2018

Chemsex : quels enjeux pour la prévention ?

Depuis 2010, la pratique du chemsex a pris de l’ampleur dans la communauté gay et il est plus que fréquent de voir sur les applications de rencontre des personnes cherchant spécifiquement du sexe sous influence de produits. Le développement de cette pratique ne vas pas sans risque, que cela soit en terme de contaminations VIH mais aussi des autres IST ou plus spécifiquement de l’hépatite C.

Comportements par fm-air, le 10.07.2017

La lutte contre le sida a l’épreuve des territoires

La volonté ici est de voir le sida comme une maladie environnementale, approche très peu courante, mais qui à coup sûr doit pouvoir apporter certaines des réponses pour mettre fin à l’épidémie. Bien entendu l’infection à vih est toujours à considérer comme une maladie infectieuse transmissible par voie sexuelle ou sanguine, pouvant mener au stade sida. Mais il s’agit de s’attacher à l’influence que l’environnement, les espaces urbains, peuvent avoir sur les contaminations et la vie avec.

Comportements par HFischer, le 24.04.2017

30 ans d’évolution des comportements des gays en France

Qu’est ce qui a changé dans les grandes lignes en 30 ans d’ « enquête presse gay », c’est ce qu’un jeune chercheur français, Nicolas Méthy, a tenté de décrypter en reprenant tous les résultats accumulés de 1985 à 2011 par l’Institut de veille sanitaire.

Comportements par HFischer, le 27.07.2015

la stigmatisation structurelle, la dissimulation de l’orientation sexuelle et le VIH dans 38 pays de l’enquête EMIS

L’enquète EMIS (European MSM internet Survey) menée simultanément dans 38 pays européens en 2011 n’a pas fini de révéler tous ses trésors. Les auteurs, John E. Pachankis , Mark L. Hatzenbuehler , Ford Hickson , Peter Weatherburn , Rigmor C. Berg , Ulrich Marcus and Axel J. Schmidt ont publié dans le journal AIDS en avril 2015 une nouvelle analyse sur les effets de la stigmatisation des gays sur leur santé. En voici l’essentiel.

Comportements par Erard, le 16.03.2013

Berlin, les gays et le VIH : état des lieux

Comment en arrive-t-on à se contaminer au VIH ? Y-a-t-il une réponse à la question ? Michaël Bochow, chercheur berlinois spécialisé en sciences sociales, s’est penché sur le sujet et a effectué, en 2008 à Berlin, une étude qualitative auprès de 30 gays venant d’apprendre leur contamination au VIH. Ils sont âgés de 24 à 46 ans, de tous horizons sociaux, de nationalités diverses et venant des quatre coins de la ville. Etat des lieux.

[<< 1 , 2 >>]

e-media
[ image ]
L’offre en centre de dépistage (CeGIDD) est saturée, l’épidémie perdure

Plutôt que de répéter dans le vide que les Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) sont saturés et ne répondent pas à la demande des personnes voulant se faire dépister,


espace perso

enquête

Tu aimes ce site ?