GLOSSAIRE /

G
GAG

Pour Group AntiGen. Gène qui constitue, avec les gènes POL et ENV, la majeure partie du génome du VIH. La protéine synthétisée par le gène GAG est la protéine p24 d’où sont issues les protéines de la capside et de la matrice.

Galénique

Du nom du médecin grec Gallien. Mise en forme des médicaments (sirop, comprimé, crème, suppositoire, formes injectables, etc.) avec un conditionnement adapté à l’âge.

Gamma glutamyl transpeptidase (g-GT ou Gamma GT)

Enzyme hépatique qui intervient dans le métabolisme du glutathion. Son taux augmente dans les cancers primitifs et secondaires du foie. Son dosage est aussi employé pour surveiller l’observance d’un régime sans alcool, après une période d’alcoolisme récent. C’est un marqueur hépatique important. Voir l’article Votre suivi

Gamma-globulines (ou g-globulines)

Fraction des globulines du sérum. Elles jouent un rôle essentiel dans la défense de l’organisme contre les agents infectieux. Voir anticorps et l’article Votre suivi

Ganciclovir

Nucléoside prescrit par voie intraveineuse (IV) ou par voie orale dans les infections à CMV, en particulier les rétinites. Un traitement par injections intraoculaires est possible. Il est commercialisé sous le nom de Cymévan®. Le valganciclovir est une prodrogue anti-CMV (forme phosphorylée du nucléoside) plus active.

Gardasil®

Vaccin destiné à prévenir le cancer du col de l’utérus, lequel est associé à une infection due aux papillomavirus humains (HPV) de types 6, 11,16 et 18, de transmission essentiellement sexuelle. Il est produit par le laboratoire Sanofi Pasteur MSD.

Générique

Un médicament dit générique est la copie exacte d’un médicament de marque, dont il conserve la DCI. Ce médicament peut en effet être reproduit lorsque son brevet arrive à échéance, à condition d’en respecter la composition chimique, la biodisponibilité, l’efficacité et la présentation. Le générique est en général vendu moins cher. Aujourd’hui, la fabrication et la mise sur le marché des médicaments génériques dans les pays pauvres reste un problème politique et économique mondial d’importance capitale.

Gènes

Segments d’ADN portés par les chromosomes, ils conservent et transmettent les caractères héréditaires des êtres vivants. Chez l’être humain on évalue leur nombre à environ 20 000. La présence d’un gène détermine soit la régulation de l’expression d’autres gènes, soit la synthèse de protéine cellulaire, on dit alors qu’un gène « code » pour une protéine particulière.

Génétique

Science de l’hérédité.

Génome

Ensemble du support matériel de l’hérédité soit environ 20 000 gènes pour le génome humain. Le génome d’une cellule est formé de tout l’ADN qu’elle contient. Le génome du VIH est composé d’ARN.

Génotypage

Correspond à la réalisation, en laboratoire, de tests génotypiques.

Génotype

Caractéristique de tout ou partie du matériel génétique d’une personne. Il correspond aussi au matériel génétique d’un virus comme le VIH ou le VHC. Lorsque des mutations se produisent sur un génotype, elles peuvent induire des résistances à certains antiviraux. Des tests génotypiques permettent alors de les mettre en évidence et deviennent une aide à la décision thérapeutique. Voir tests de résistance.

GHB

Gamma HydroxyButyrate. Encore appelé ecstasy liquide. Associé à l’alcool, il provoque ivresse et somnolence.

GHRH

Growth hormone Releasing hormone. Hormone d’origine hypothalamique qui stimule et régule la sécrétion de l’hormone de croissance.

GIR

Groupe Iso-Ressources. Index qui permet de définir le niveau d’autonomie des personnes âgées. Il est défini par la grille AGGIR (Autonomie Gérontologique Groupe Iso-Ressources) qui classe les personnes en six niveaux de perte d’autonomie à partir du constat des activités ou gestes de la vie quotidienne réellement effectués ou non par la personne.

Globule

Cellules de forme sphérique. Le sang contient des globules blancs (leucocytes) et des globules rouges (hématies). Voir l’article Votre suivi

Globulines

Groupe de protéines de fort poids moléculaire. Les globulines sériques ou sérum-globulines comprennent toutes les protéines du sérum à l’exception de l’albumine. Une technique d’analyse permet de distinguer quatre classes de globulines : - alpha1-globulines - alpha2-globulines - bêta-globulines - gamma-globulines

Glucides

Substances naturelles ou synthétiques composées d’oxygène, d’hydrogène et de carbone. Le glucose en fait partie. C’est un aliment énergétique capital. Il est la forme principale sous laquelle les sucres peuvent être utilisés par l’organisme. Ils constituent, avec les lipides et les protéines, l’essentiel de notre alimentation.

Glutathion

Peptide contenant de la cystéine (acide aminé soufré) jouant un rôle important dans le transfert de l’hydrogène pour l’équilibre d’oxydo-réduction.

Glycémie

Taux de glucose dans le sang. Les normes sont comprises entre 0,7 g/L et 1,1 g/L (soit une moyenne de 0,85 g/L). Au delà de 1,26 g/L, on parle d’hyperglycémie (trop de sucre dans le sang). L’hypoglycémie correspond à un taux insuffisant de sucre dans le sang (en dessous de 0,70 g/L) associé à d’autres symptômes. Ces deux état peuvent être des signes de diabète.

Glycoprotéine

Protéine associée à une partie glucidique. Parmi les glycoprotéines, on trouve l’haptoglobine et l’alpha2-microglobuline. Voir l’article Votre suivi.

Glycoprotéine-P (PGP)

La glycoprotéine-P (abrégée en anglais en PGP) est une protéine de transport. Située à la surface des cellules, elle peut expulser les substances étrangères à l’organisme (par exemple les médicaments ou les bactéries) ce qui peut protéger contre une éventuelle toxicité, mais aussi limiter l’efficacité d’un médicament. Elle peut moduler l’action de certains antirétroviraux en réduisant de manière importante leur absorption.

Gonades

Glandes génitales (testicules chez l’homme, ovaires chez la femme).

Gonadotrophines

Terme employé pour désigner un groupe d’hormones dotées d’un pouvoir stimulant sur les glandes génitales (testicules et ovaires). Les gonadotrophines hypophysaires sont sécrétées par le lobe antérieur de l’hypophyse. Il s’agit de la FSH ou hormone folliculino-stimulante (produite en permanence chez la femme pour contrôler les ressources des ovaires, et de façon cyclique chez l’homme où elle intervient sur la formation du sperme) et la LH ou hormone lutéinisante (qui est responsable, chez la femme, des modifications cycliques des ovaires et qui stimule, chez l’homme, la sécrétion de la testostérone par les testicules).

GP 120

Glycoprotéine 120. Voir membrane et inhibiteur de fusion.

GP 41

Glycoprotéine 41. Voir membrane et inhibiteurs de fusion.

Greffe

Transfert d’un tissu, d’un fragment d’organe, ou d’un organe complet, d’une personne à une autre, parfois chez une même personne d’un point à un autre. Voir transplantation.

Greffon

Tissu prélevé en vue d’une greffe.

Grippe

Maladie infectieuse, très contagieuse, due à Myxovirus influenza. Trois types principaux sont connus : A, B, C ainsi que de nombreux variants. Elle évolue sous la forme de grandes pandémies entrecoupées de petites épidémies saisonnières de gravité variable. La grippe A/H1N1 est une infection humaine par un virus grippal qui infecte habituellement les porcs. Ce n’est pas une grippe porcine. Le nom H1N1 indique que le virus présente à sa surface la combinaison de deux antigènes : l’Hémagglutinine de type 1 et la Neuraminidase de type 1. La grippe aviaire est une maladie de l’être humain provoquée par un virus grippal d’origine aviaire, qui se transmet difficilement de l’oiseau aux humainEs. Elle survient lors d’un contact direct et répété avec un oiseau infecté (notamment par le virus H5N1).

GRSP

Groupement Régional de Promotion de la Santé.

GS 9350

Code donné par le laboratoire développeur. Nouveau booster du [laboratoire Gilead->mot 1105.

GW 873140

Antirétroviral actif contre le VIH, antagoniste du récepteur CCR5. Il est en développement par le laboratoire GlaxoSmithKline.

espace perso

enquête

Tu aimes ce site ?