GLOSSAIRE /

Ca - Cn
Cathéter

Petit tuyau souple de vinyle destiné à être implanté dans une veine, une artère ou une cavité pour effectuer un prélèvement, administrer un médicament ou permettre un écoulement, sans avoir besoin de piquer plusieurs fois.

CCPPRB

Comités de consultation pour la protection des personnes se prêtant à la recherche biomédicale. Ils ont été rebaptisés CPP en 2005. Voir CCP

CCR5

Chemokine CC motif receptor 5. Voir co-récepteurs et inhibiteurs d’entrée.

CCR5 delta 32

Mutation du gène codant pour le CCR5 qui le rend inactif y compris pour l’entrée du VIH dans les cellules. La présence de ce gène semble ralentir la progression de l’infection à VIH.

CD4

Protéine de surface, caractéristique de certaines cellules sanguines, tels que les macrophages et surtout les lymphocytes T CD4+, lesquels ont un rôle important dans le fonctionnement du système immunitaire. Cette protéine est le récepteur pour lequel le VIH a le plus d’affinité au moment de la pénétration dans la cellule hôte. On emploie les termes CD4, T4, lymphocytes CD4 ou lymphocytes T4 pour désigner les lymphocytes T CD4+.

CD8

Protéine de surface, caractéristique des lymphocytes T CD8+ souvent appelés aussi lymphocytes T8 ou lymphocytes CD8.

CDAG

Centre de dépistage anonyme et gratuit En cas de risques de contamination par le VIH (rapport non protégé, préservatif ayant craqué, utilisation d’une seringue déjà usagée, …), vous pouvez bénéficier d’un traitement d’urgence dans les 48 heures (maximum) qui suivent. Rendez vous sans plus attendre aux Urgences d’un Hôpital. Pour connaître le CDAG le plus proche, et ses horaires d’ouverture : le site de sida info service

CDC

Center for Diseases Control. Organisme fédéral américain de surveillance épidémiologique situé à Atlanta qui a repéré le premier, en 1981, l’infection à VIH et a proposé, en 1986, une classification pratique des stades de la maladie à l’intention des professionnelLEs de santé. Cette classification comprend les groupes I, II, III et IV par ordre de gravité croissante. site : www.cdc.gov

CECOS

Centre d’étude et de conservation des œufs et du sperme humain.

Cellule

Élément de base des tissus vivants, doté d’une vie propre. Elle est composée d’un cytoplasme limité par une membrane, contenant le noyau et les mitochondries. Un être vivant peut être unicellulaire, c’est-à-dire constitué d’une seule cellule (avec un noyau : les protozoaires, sans noyau : les bactéries) ou pluricellulaire, c’est-à-dire constitué d’un nombre considérable de cellules.

Celsentri®

Il a obtenu son AMM le 24.09.2007. Il est distribué par le laboratoire Pfizer. Voir maraviroc.

Céphalée

Désigne toute douleur localisée à la tête. L’usage réserve cette dénomination aux sensations douloureuses de la voûte crânienne et non de la face ou de la région cervicale.

Cervarix®

Vaccin destiné à prévenir le cancer du col de l’utérus lequel est associé à une infection due aux papillomavirus humain (HPV) de types 16 et 18, de transmission essentiellement sexuelle. Il est produit par le [laboratoire Glaxo Smith Kline-mot 104].

CESES

Centre européen pour la surveillance épidémiologique du sida. site : www.eurohiv.org

Chancre

Ulcération de la peau et des muqueuses. Il traduit la première manifestation de la syphilis.

Charge virale

Une charge virale correspond au nombre de particules virales contenues dans un échantillon biologique. Dans le cas du VIH, la charge virale plasmatique est utilisée comme marqueur afin de suivre la progression de la maladie et mesurer l’efficacité des traitements. Elle s’évalue à l’aide de techniques de biologie moléculaire, PCR en temps réel la plupart du temps en France, et s’exprime en nombre de copies d’ARN-VIH par millilitre de plasma. On exprime souvent également la charge virale en logarithmes du nombre de copies/mL (LOG en abrégé). La mesure de la charge virale spermatique, très souvent différente de la charge virale plasmatique est maintenant couramment utilisée dans les procédures des AMP. Lorsqu’elle est indétectable, la personne porteuse du VIH peut tout de même être contaminante. Dans le cas des hépatites, la mesure de la charge virale plasmatique quantitative est exprimée en UI/mL d’ARN-VHC ou en LOG d’UI/mL pour l’hépatite C et en ADN-VHB pour l’hépatite B (techniques de PCR). Les valeurs exprimant l’évolution de la charge virale de l’hépatite D sont très différentes de celles rencontrées dans le VIH, ainsi que l’usage qui en est fait au moment du diagnostic et du suivi de l’infection. Les quantités moyennes de virus sont retrouvées dans les proportions de 1 pour le VIH, 10 pour le VHC, et 100 pour le VHB qui réplique le plus fortement. Voir l’article Votre suivi.

Chémokines

Aussi appelées chimiokines. Molécules proches des cytokines dont le rôle est d’attirer les cellules chargées de la défense de l’organisme sur les sites de la réponse immune et de la réaction inflammatoire. Il existe plusieurs familles de chémokines.

Chémorécepteurs

Récepteurs insérés dans la membrane de certains globules blancs réagissant à la présence de chémokines. Chaque type de récepteur réagit à plusieurs chémokines, comme chaque chémokine sensibilise plusieurs types de récepteurs.

Child-pugh (classification de)

Cette classification définit la gravité d’une cirrhose à l’aide d’un score clinico-biologique. Elle permet de différencier le stade A (insuffisance hépatique légère), le stade B (insuffisance hépatique modérée) et le stade C (insuffisance sévère avec cirrhose décompensée). Elle est très peu utilisée aujourd’hui. Voir l’article Votre suivi.

Chimiokines

Aujourd’hui on utilise plutôt le terme chémokines.

Chimiothérapie

Tout traitement visant, à l’aide d’un ou plusieurs agents chimiques, à traiter une pathologie est défini comme une chimiothérapie. Ce terme s’applique plus particulièrement à certains traitements anti-cancéreux et anti-infectieux. On peut l’employer aussi pour une polythérapie anti-VIH.

Chlamydia

Micro-organisme, parasite intracellulaire, responsable de certaines infections génito-urinaires (Maladie de Nicolas-Favre ou LGV) et d’infections oculaires (trachome). Voir l’article Votre suivi.

Chlorydrate

Sel de l’acide chlorydrique.

Cholestase

Aussi appelé cholostase . Ensemble des manifestations liées à la diminution ou à l’arrêt de la sécrétion biliaire. Elle peut être due à une obstruction des voies biliaires ou à une atteinte des hépatocytes.

Cholestérol

Constituant essentiel des membranes cellulaires et élément de base à partir duquel sont synthétisés plusieurs sorte d’hormones (sexuelles, surrénales) et les sels biliaires. Le cholestérol lié aux HDL (lipoprotéines de haute densité) quitte les organes pour aller vers le foie où il est détruit et éliminé. Le cholestérol lié aux LDL (lipoprotéines de basse densité) est transporté du tube digestif vers les organes, et en particulier vers les parois des artères, où il peut s’accumuler. Voir l’article Votre suivi.

Chromosomes

Les chromosomes existent chez tous les êtres vivants. Ils sont présents dans le noyau cellulaire sous forme de paires homologues. L’espèce humaine en possède 23 paires par cellule. Les chromosomes sont constitués de longues molécules d’ADN liées à des protéines. Ils sont le support de l’hérédité.

Ciclosporine

Immunosuppresseur employé dans les greffes d’organes, de tissus, de moelle osseuse pour éviter les phénomènes de rejet. Il est commercialisé sous le nom de Néoral® ou Sandimmun®.

Cidofovir

Antiviral, analogue nucléosidique actif contre le CMV, en particulier dans les rétinites. Il est prescrit par voie intra-veineuse (IV). Il est commercialisé sous le nom de Vistide®.

Cinétique

Du grec kinetikos : mobile. Étude de la vitesse des réactions chimiques. Ce terme peut être employé pour caractériser l’évolution dans le temps de marqueurs virologiques, pharmacologiques ou immunologiques.

Circoncision

Excision totale ou partielle du repli cutané qui recouvre plus ou moins complètement le gland (prépuce), c’est-à-dire l’extrémité du pénis. Elle peut être rituelle ou sur prescription médicale. Des études internationales sont en cours pour mesurer l’impact de la circoncision sur la contamination par le VIH lors de rapports hétérosexuels et homosexuels. Il semble que celle-ci permette une réduction significative de la transmission de cette infection de la femme à l’homme. Ne pas confondre avec l’excision.

Cirrhose

Conséquence d’une maladie du foie, caractérisée par l’altération puis la destruction des cellules hépatiques (hépatocytes) associant un tissu cicatriciel fibreux (fibrose) à des nodules de prolifération. Elle se manifeste par des troubles gastro-intestinaux, parfois un ictère et un état de fatigue. Elle peut être d’origine alcoolique, virale ou liée à une dénutrition. Dans l’infection par le VHC, 20 % des hépatites chroniques actives évoluent vers une cirrhose au bout de 10 à 30 ans, de 5 à 15 ans en cas de coinfection.

Cirrhose décompensée

Ce terme s’emploie pour désigner une cirrhose accompagnée, d’une ascite, d’une rupture des varices œsophagiennes (hémorragie interne), d’une atteinte neurologique, d’une encéphalopathie, d’une hypertension portale ou d’une anémie. Il s’agit d’un stade irréversible de la maladie.

CISIH

Centre Hospitalier d’Information et de Soins de l’immunodéficience Humaine. Depuis de septembre 2005, ils sont appelés Corevih.

CISMA

Conférence Internationale sur le sida et les Maladies sexuellement transmissibles en Afrique. Voir ICASA et notre rubrique qui y est consacrée rubrique 84.

CISS

Collectif Inter-associatif Sur la Santé. Créé en 1996, pour suivre la mise en oeuvre de la réforme hospitalière et constituer une force de proposition en matière sanitaire et sociale, ce collectif tente de s’investir sur l’ensemble des problématiques concernant la santé. Il regroupe une association par pathologie : Aides-> mot934] y siège pour le VIH/sida, SOS hépatites pour les hépatites virales.

CITRAS

Centre inter-établissements de traitement et de recherche anti-sida.

Clairance

Vient de l’anglais clearance. C’est le coefficient d’épuration, qui désigne le rapport entre la vitesse d’élimination d’une substance (par le foie ou les reins) et sa concentration dans le plasma (exemple : clairance rénale, rapport entre le débit urinaire d’une substance en minutes et la concentration dans le sang).

Clinique

C’est la partie de la médecine qui comprend l’ensemble des connaissances acquises par l’observation directe des malades. UnE clinicienNE est unE médecin qui établit ses diagnostics prioritairement à l’aide de l’examen direct de ses malades, en milieu hospitalier ou en ville.

Clivage

Séparation de tout élément selon un plan naturel.

Clone

Ensemble de cellules, toutes issues de la multiplication d’une seule et même cellule. Polyclonal se dit de ce qui se rapporte à plusieurs clones.

CMU

Couverture Maladie Universelle. Elle permet l’accès à l’assurance maladie pour toutes les personnes résidant en France de manière stable et régulière depuis plus de trois mois, et qui n’ont pas droit à l’assurance maladie à un autre titre (activité professionnelle, etc.).

CMU Complémentaire (ou cmu-C)

La Couverture Maladie Universelle Complémentaire permet d’avoir le droit à une protection complémentaire santé gratuite et donc un accès aux soins, sans dépense à charge et sans avance de frais. Elle est accordée pour un an sous conditions de ressources.

CNAMTS

Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés. site :ww.ameli.fr

CNIL

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés est l’autorité administrative indépendante, créée par la loi du 6 janvier 1978, qui a pour mission de s’assurer du respect des dispositions de la loi, en contrôlant l’utilisation des fichiers nominatifs, en veillant à ce que le recueil des données informatiques ne porte pas atteinte à la vie privée ou aux droits et aux libertés des individuEs. Son rôle est seulement consultatif. site : www.cnil.fr.

CNS

Conseil National du sida. Il a été mis en place en 1989. Il est composé de 23 personnalités des mondes religieux, philosophique, citoyen et scientifique. Il a pour mission de donner son avis sur l’ensemble des problèmes posés à la société par l’infection à VIH. Il peut être saisi par le Président de la République ou par lui-même. site : www.cns.sante.fr.

espace perso

enquête

Tu aimes ce site ?