TOUS LES ARTICLES /

25e CROI à Boston – troisième jour
25e CROI à Boston, deuxième jour
25e CROI à Boston, premier jour
Vaccinations à faire quand on est gay
Impact d’une augmentation des dépistages sur l’incidence de l’infection à VIH chez les gays

[<< 1 , 6 , 7 , 8 , 9 , 10 , 11 , 12 , 13 , 14 >>]

Épidémiologie par Arthur Vtx, le 21.05.2013

38000 hommes ayant des rapports homosexuels suivis pendant 3 ans : une vision complète et solide de l’épidémie en Angleterre.

On en rêvait, les autorités de santé britanniques l’ont fait : suivre pendant trois années une cohorte de 38 000 hommes séronégatifs ayant des rapports homosexuels, afin de mesurer l’incidence des contaminations au VIH, aux IST et les facteurs de risque de ces contaminations. Et ce afin d’obtenir, enfin, une vision globale de l’épidémie chez des homosexuels européens. Une recherche utile à la compréhension de l’inquiétante dynamique de l’épidémie chez les gays.


Prévention par Laure, le 23.03.2013

Enquète EMIS : Homophobie, estime de soi, prévention et dépistage : quels rapports ?

Les discriminations et stigmatisations visant les HSH ont-elles un impact sur leur accès à la prévention, au dépistage, aux soins ? Alors que l’idée selon laquelle la position sociale d’un individu affecte sa santé est aujourd’hui bien démontrée, peu d’études portent spécifiquement sur les HSH. Un article de 2012, issu de l’enquête EMIS permet de cerner quelques enjeux de la question, en particulier en termes dispositifs de prévention et de prévention et de dépistage du VIH spécifiques aux HSH


IST et hépatites par , le 23.03.2013

Hépatite C, VIH et choix sexuels

Cet article présente et discute les résultats du volet qualitatif de l’étude HEPAIG, dont le but était de décrire des trajectoires de gays séropositifs ayant été également diagnostiqués pour une hépatite C aiguë.


Depistage par Jérôme_Martin, le 19.03.2013

Auto-tests : ceux qui les ont utilisés, ceux qui y pensent

Les auto-tests sont pour le moment interdits en France. Leur utilisation pose des problèmes de fiabilité et d’éthique. Pour autant, les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) estiment-ils qu’ils pourraient leur être utile ? Pour le savoir, des scientifiques conduits par Tim Greacen ont interrogé via Internet des HSH sur leur connaissance, leurs représentations et leurs pratiques éventuelles en la matière.


Comportements par Erard, le 16.03.2013

Berlin, les gays et le VIH : état des lieux

Comment en arrive-t-on à se contaminer au VIH ? Y-a-t-il une réponse à la question ? Michaël Bochow, chercheur berlinois spécialisé en sciences sociales, s’est penché sur le sujet et a effectué, en 2008 à Berlin, une étude qualitative auprès de 30 gays venant d’apprendre leur contamination au VIH. Ils sont âgés de 24 à 46 ans, de tous horizons sociaux, de nationalités diverses et venant des quatre coins de la ville. Etat des lieux.


[<< 1 , 6 , 7 , 8 , 9 , 10 , 11 , 12 , 13 , 14 >>]

e-media
[ image ]
L’offre en centre de dépistage (CeGIDD) est saturée, l’épidémie perdure

Plutôt que de répéter dans le vide que les Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) sont saturés et ne répondent pas à la demande des personnes voulant se faire dépister,


espace perso

enquête

Tu aimes ce site ?