DÉPÊCHES / ÉPIDÉMIOLOGIE

Enquête Prevagay : l’incidence chez les gays revue à la baisse

par | 30.06.2012

Download PDF
Attention ! Ce contenu a 8 ans. Merci de lire cette page en gardant son âge en tête.

Dans un communiqué de presse diffusé à l’occasion de la marche des fiertés LGBT, les auteurs de l’étude Prevagay établissent les chiffres définitifs d’incidence au VIH mesurables dans l’étude. Un problème de méthodologie avait conduit à une surévaluation de ce chiffre. L’enquête Prevagay visait à mesurer la réalité de l’épidémie dans les lieux de convivialité gays à Paris. Les résultats ont beaucoup marqué les esprits, et notamment le fait que près de 20% des des participants étaient séropositifs, 20% d’entre-eux ignorant leur statut. L’incidence (c’est-à-dire l’estimation du nombre d’infection par année) était estimée dans un premier temps à 7,5%, soit une valeur largement supérieure au chiffre habituellement produit de 1% mesuré chez les gays (ou HSH) en France. Le communiqué de presse indique que l’incidence recalculée est maintenant établie à 3,8%, ce qui demeure très inquiétant par rapport aux chiffres connus jusqu’alors.

Source :