DÉPÊCHES / RECHERCHE

PrEP en Chine : un essai recrute 1000 gays

par | 05.05.2014

Download PDF
Attention ! Ce contenu a 6 ans. Merci de lire cette page en gardant son âge en tête.

L’épidémie de sida est assez faible en Chine (0,58‰). Cependant elle serait explosive chez les homosexuels. Le Ministère de la Santé annonce un chiffre de 6,3% pour les HSH. L’an dernier pas moins de 559 nouveaux cas d’infection ont été dépistés à Hong Kong dont la moitié étaient des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes.

C’est dans ce contexte que pourrait démarrer un essai de PrEP (voir le dossier PrEP) par injection d’un antirétroviral à des séronégatifs en vue de les protéger de l’infection.

Le projet proposé par le professeur Martin Markowitz du « Aaron Diamond Aids Research Center » de New York en partenariat avec l’université de Hong Kong se propose de recruter 240 Américains et 960 Chinois sur 5 sites d’étude. Ils envisagent de recruter les plus exposés, des hommes engagés dans des relations non protégées avec leur partenaire séropositif non traité.

Le traitement qui sera proposé dans cet essai est le GSK744 (voir notre article) qui a montré un très fort effet de protection à long terme sur un modèle animal et dont la sécurité d’emploi est en cours d’évaluation chez l’homme.

Il s’agit du premier essai de prévention de l’infection à VIH proposé en Chine.

Source :