DÉPÊCHES / RECHERCHE

L’essai HPTN052 avancée scientifique la plus importante en 2011

par | 23.01.2012

Download PDF
Attention ! Ce contenu a 9 ans. Merci de lire cette page en gardant son âge en tête.

Selon le magazine « Science », l’étude HPTN 052 a été promue en tête de leur palmarès en raison des implications profondes qu’elle aura sur les réponses à venir dans l’épidémie de sida.

 

Les résultats de cette étude qui avait pour objectif d’évaluer si le traitement antirétroviral d’une personne séropositive est susceptible de réduire le risque de transmission du virus dans un couple stable avec un/une séronégative ont été publiés et commentés sur notre site.

Dans son palmarès annuel, la revue Science, première revue de publications scientifique au monde n’avait pas promu un article d’un concurrent (Le New England Journal of Medecine) depuis 17 ans. Elle met ainsi d’autant plus l’accent sur l’importance de ce ce résultat de recherche, non seulement essentiel dans le domaine de la prévention de la transmission du VIH, mais surtout parce qu’il constitue aujourd’hui un argument majeur pour l’accès universel au traitement.

Dans les pays occidentaux comme le nôtre, ce résultat contribue pour l’essentiel à l’argumentation sur le renforcement du dépistage en vue de la mise au traitement la plus large possible des personnes séropositives, insuffisante aujourd’hui pour inverser la tendance de l’épidémie par son effet préventif étant donné le nombre trop important de séropositifs ignorant leur statut.

Pour le sud, il est un argument politique majeur. En effet, l’inquiétude exprimée par les bailleurs de fonds de la lutte contre le sida face à la montée toujours croissante des besoins de financement peut être dissipée par les résultats de l’essai HPTN 052 qui montrent que le traitement universel est capable de faire régresser l’épidémie.

Source :