DÉPÊCHE /

Préventionle 30.11.2018

1er décembre 2018 : plus de 10 000 PrEPeurs en France

Tags : PrEP , Prévention

Dans un rapport sur l’utilisation de la PrEP par TDF/Emtricitabine en France, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé dévoile les statistiques d’initiation et d’utilisation depuis la mise en œuvre de la recommandation temporaire d’utilisation (janvier 2016) jusqu’à juin 2018.

Le résumé des données communiquées est le suivant :

  • 10 405 personnes ont initié une PrEP par Truvada (ou génériques) entre janvier 2016 et juin 2018, dont plus de la moitié (près de 5 500) depuis juillet 2017 ;
  • Ce nombre est en augmentation constante depuis 2016, avec près de 500 nouveaux utilisateurs par mois au premier semestre 2018.
  • Depuis juillet 2017, les renouvellements de traitement comptent pour plus de 60% des délivrances. ?
  • 98 % des utilisateurs sont des hommes, âgés en moyenne de 38 ans. ?
  • Près de 50% résident en Ile de France, 10 % dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et 9 % dans la région PACA. ?
  • La distribution par région des initiations de PrEP reflète globalement celle des nouveaux diagnostics d’infection à VIH en métropole. Cependant, la mise en place d’une PrEP dans les DOM-TOM est restée rare. ?
  • 91 % des primo-prescriptions ont été réalisées à l’hôpital.

Cette progression constante et forte est d’autant plus importante que cela signifie que toutes ces personnes bénéficient d’un suivi en santé sexuelle incluant le dépistage et si besoin le traitement des infections sexuellement transmissibles comme le prévoient les recommandations de prise en charge.

A suivre, une publication plus complète de ces données

e-media
[ image ]
L’offre en centre de dépistage (CeGIDD) est saturée, l’épidémie perdure

Plutôt que de répéter dans le vide que les Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) sont saturés et ne répondent pas à la demande des personnes voulant se faire dépister,


espace perso

enquête

Tu aimes ce site ?