DÉPÊCHE /

Préventionle 29.10.2014

L’essai ANRS IPERGAY démontre l’efficacité d’un traitement préventif (une PrEP) contre l’infection par le VIH/sida lorsqu’il est pris au moment des rapports sexuels

Tags : IPERGAY , PrEP , Prévention

C’est LA grande nouvelle tant attendue : à la suite de l’annonce de l’essai anglais PROUD, le comité indépendant de l’essai ANRS IPERGAY, saisi par l’agence, a examiné les données des participants et a constaté une différence d’incidence significative entre les deux groupes avec une réduction très importante du risque d’infection par le VIH, bien supérieure à celle observée dans l’essai IPREX. Il recommande en conséquence que tous les participants de l’essai puissent bénéficier de la PrEP par Truvada® " à la demande ", au moment de l’exposition sexuelle.

Cette recommandation a été immédiatement approuvée par l’ANRS et par le conseil scientifique de l’essai. L’ANRS met en place dans les plus brefs délais les actions suivantes :

  • Le Truvada® va être mis à la disposition de tous les participants de l’essai ANRS IPERGAY. Ceux-ci vont être contactés afin de prendre rendez-vous rapidement avec le centre hospitalier où ils sont suivis.
  • L’Agence effectue les démarches réglementaires et éthiques liées à ce changement et informe les différents partenaires de l’étude et les responsables de la santé.
    Les résultats complets de l’essai ANRS IPERGAY devraient être disponibles début 2015. L’essai va se poursuivre pendant au moins un an. Il est en effet important de s’assurer du maintien du bénéfice de la PrEP " à la demande" sur le long terme et d’en apprécier également la tolérance.
    Selon le Pr Jean-Michel Molina : " Le concept de prophylaxie biomédicale au moment de l’exposition au risque d’infection par le VIH, dans un cadre d’offre élargie de prévention, est validé. Nous le devons à tous les volontaires de l’étude sans qui nous n’aurions jamais pu le démontrer ".Il ajoute : " L’efficacité observée ne doit néanmoins pas faire oublier que le préservatif reste la pierre angulaire de la prévention. C’est en additionnant tous les outils de prévention qui auront fait leur preuve que nous serons en mesure de contrôler efficacement l’épidémie du VIH/sida ".
    Selon le Pr Jean-François Delfraissy, directeur de l’ANRS, "C’est une avancée majeure dans la lutte contre le VIH. Les résultats d’ANRS IPERGAY devraient faire évoluer les recommandations nationales et internationales en matière de prévention contre le VIH".

e-media
[ image ]
Enquète Rapport au sexe

Répondez à l’enquête Santé-sexualité-prévention « Rapport au sexe » de Santé publique France qui s’adresse aux gays


espace perso

enquête

Tu aimes ce site ?